Mon approche

Mon approche est intégrative : elle puise ces racines dans différents courants thérapeutiques et prend en considération la dimension psycho-corporelle de la personne, dans sa singularité, son environnement familial, culturel et écologique.

Mon activité, centrée sur la relation d’aide, s'articule autour de deux pôles distincts et reliés : la danse-thérapie et la psychothérapie. Des passerelles peuvent être faites entre les diverses approches que j'utilise : l'accompagnement individuel en cabinet peut être enrichi par le suivi de séances de danse-thérapie collectives et inversement. De même, que l'approche EMDR peut être nécessaire à un moment donné de la thérapie sur une période plus ou moins longue, etc. Tous ces choix doivent avoir du sens pour la personne accompagnée et se font en concertation avec celle-ci, toujours dans son intérêt.

Approches utilisées :

  • La psychothérapie centré sur l'attachement et les émotions : l’attachement est une dimension très particulière des liens interpersonnels affectifs durables et importants entre deux personnes. Si les premières relations d’attachement se construisent entre le bébé et ceux qui l’élèvent, nous construisons des relations d’attachement tout au long de notre vie. Le développement de la théorie a mis en évidence différents styles d’attachements, qui résultent de l’adaptation de l’enfant à la capacité de contact, de réponse à ses besoins exprimés, de la part du « caregiver » (littéralement “celle ou celui qui donne les soins), le plus souvent la mère. On compte quatre styles d’attachement, modulés au cours de l’enfance et qui marqueront les relations interpersonnelles à l’âge adulte : l’attachement sécure et dans l’attachement insécure, le modèle évitant, ambivalent et désorganisé. Ce sont des modèles relationnels qui peuvent évoluer au cours de l’existence, à travers des relations stables et sécurisantes sur le long terme et grâce à la psychothérapie.

  • L'approche systémique : en psychothérapie, la thérapie systémique cherche à aborder les gens non seulement au niveau individuel, mais dans une compréhension globale portant sur les interactions de groupes et les caractéristiques du système (généralement la famille) dans lequel elles vivent. La thérapie systémique individuelle diffère de la thérapie familiale dans le traitement : il n'est pas nécessaire de convoquer tout le groupe pour opérer un changement. Dans le cadre d'une thérapie, la systémique prendra donc en compte tous les systèmes qui entrent en interaction avec le patient dans le champ de la problématique à soigner. Par exemple, on pourra y trouver :

    • les aspects personnels : psychologiques, émotionnels, comportementaux... ;

    • les aspects familiaux : éducation, religion familiale, rapports entre les membres de la famille, secret familial... ;

    • les aspects sociaux/professionnels : structure de travail, insertion dans la société, niveau de vie, fréquentation de clubs ou groupes) ;

    • les aspects géographiques/historiques : habitat, origines de la famille et vécu...

  • L'EMDR : la thérapie EMDR est une nouvelle approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle des deux côtés du corps, soit par le mouvement des yeux soit par des stimuli auditifs ou cutanés, pour induire une résolution rapide des symptômes liés à des événements du passé. Cette thérapie poursuit le mouvement de recherche clinique et de soins inaugurés par la psychanalyse, la thérapie cognitive comportementale, les traitements par exposition, la médecine humaniste, les thérapies systémiques et les psychothérapies brèves centrées sur la personne.

  • L'art-thérapie : il s'agit d'une pratique de soin fondée sur l'utilisation thérapeutique du processus de création artistique. L’art devient alors un moyen, la thérapie un but. Le média artistique que j'utilise est celui de la danse, avec une technique bien spécifique : l'Expression Primitive. La technique s’inspire des thérapies traditionnelles des peuples "racines" et reprend une fonction universelle et traditionnellement courante de la danse qui s’appuie sur une dynamique corporelle et symbolique. Mais elle n’est en rien mystique ; elle s’inscrit dans la famille des Arts thérapie et utilise la médiation corporelle dans une perspective de lien à l’autre et de santé, selon des références théoriques puisées dans les sciences humaines (sociales, anthropologiques et cliniques).

  • L'éco-thérapie : cette approche se fonde sur la conviction que notre espèce ayant évolué sur la majorité de son histoire en interrelation synchronique avec la nature, nous sommes biologiquement programmés pour interagir avec notre environnement naturel (l’air, l’eau, les plantes et les animaux) ; que de ce fait, notre santé psychique et physique ne peut être assurée que par un minimum de contact sain avec la nature. L’Ecothérapie considère que nombre de problèmes psycho-somatiques contemporains (cancers, dépressions, anxiétés, maux de vivre, stress, pertes de sens, notamment) sont aussi la conséquence de la destruction de notre environnement et des effets de nombreuses nuisances (bruit, pollutions, banalisation et enlaidissement de nos environnements, souffrance devant la disparition des espèces et des milieux, angoisses et dépressions liées au futur…). C’est pourquoi, l’Ecothérapie inclut la nature et l’environnement global des personnes comme une donnée  de son système. Autrement dit, le sujet qui vient consulter est, non seulement pris dans son individualité, mais aussi dans son système familial, sociétal et environnemental.

Contact

© 2017 par Nellie Saurel. Créé avec Wix.com

Nellie SAUREL

9 rue de Lacq - 64000 Pau - France

06 45 36 66 78

nellie_saurel@orange.fr

Nom *

Email *

Objet

Message